Ca veut dire quoi “il détermine” ?

Les élèves (E) de quatrième année primaire parlent du déterminant depuis au moins deux ans mais ignorent le mécanisme grammatical qu’il recouvre. Il y a d’emblée confusion entre le nom d’une classe et celui d’un mécanisme mais ce qui frappe, ici, c’est la paraphrase donnée par l’enseignant (P).

Encadré : « Le déterminant a le même genre et nombre que le nom qu’il détermine ».

E : Ca veut dire quoi, « il détermine » ?

P : Ca veut dire « auquel il se rapporte ».

Définie de la sorte, la notion devrait pouvoir concerner d’autres classes de mots et l’adjectif aussi devrait pouvoir déterminer, pourquoi pas l’adverbe, etc. ? Or, il n’en sera rien et de la même manière que le déterminant porte le nom d’un fonctionnement, la fonction qui lui est appariée est présentée comme définitoire d’une classe. Classe, fonction, tout est déjà flou…

En d’autres termes, l’enfant de 10 ans n’a pas compris une notion jugée élémentaire et celle-ci est définie de manière telle que rien de solide ne pourra s’ériger sur sa base. La faute à l’élève ?

Et ça veut dire quoi “il détermine” ?

Anish Kapoor à Versailles

Chouettes découvertes, hier. Celle des jardins du Château de Versailles mais aussi de l’artiste contemporain monumental Anish Kapoor : appropriation de l’espace, réflexion, incursion, destruction… courbes, droites, vides, volumes, matières. Bref, un beau mélange.

AnishKapoor

Pratiquement, le RER (Versailles Rive Gauche) s’arrête à 10 minutes à pieds de l’entrée des jardins. Cette dernière est gratuite, sauf à quelques dates pendant lesquelles les fontaines sont en activité et de la musique ponctue la balade.

N’oubliez pas de vous rendre à la (historiquement capitale) Salle du jeu de Paume, qui abrite, elle aussi, une installation (le canon à cire). Elle se trouve à une dizaine de minutes du Château et le parcours est fléché.

À voir jusqu’au 1er novembre.