“Notre système éducatif a été conçu sans rien connaitre du cerveau”

Le Point N 2211 - 22 au 28 Janvier 2015_Page_01Le Point 2211 du 22 janvier 2015 titre sur l’école. Dans ses pages, des spécialistes rappellent à quel point les programmes sont arbitraires. Le sujet m’est cher dans la mesure où l’objet de ma recherche est, précisément, de redonner du sens, de la cohérence, de la logique, aux notions à enseigner/apprendre et – plus encore, en ce qui me concerne – à la progression. Pour ceux que ça intéresse, j’en parlais à Berlin l’été dernier, mais sans encore avoir touché aux sciences cognitives.

Par ailleurs, Stanislas Dehaene et Elizabeth Spelke, spécialiste américaine de psychologie cognitive, ont démontré qu’il existe des «connaissances noyau», par exemple de la numération et de la géométrie, fonctionnelles dès la naissance. Il y a donc à la fois prédestination : l’état du cerveau à la  naissance, qui n’est que très peu dû au hasard, et libre arbitre : les rivières que nous choisissons d‘alimenter, les lits que nous choisissons de creuser. Or l’école est obligatoire, les lits qu’elle creuse nous sont rigoureusement imposés. Il est donprimordiaqu’elle mesure sa responsabilité, qui va au-delà de l’acquisition de compétences. Son conditionnement (la note, la peur, la répétition, l’individualisme, etc.) n’est pas anodin pour notre cerveau.

Pas le français ? Pas de culture !

Des dangers de Twitter de faire fi du contexte.

#DirectPR @fhollande : “Il n’y a pas d’accès possible à la culture, à la raison, aux idées, si on ne maîtrise pas le Français.” (< twitter)

Au passage, signalons aussi que le nom de la langue ne doit pas prendre de majuscule. À moins que ce ne soit, par synecdoque, une annonce de surveillance accrue de la population afin d’en développer la culture. Mmh…

“Amis en scène” et “Actu sens pressé”, enfin de la grammaire pour tous !

Je vous prie de bien vouloir accueillir les deux dernières activités d’enseignement-apprentissage réalisées dans le cadre de la recherche Gramm-R Scola. L’une, Amis en scène, est adressée aux cinquièmes primaires, l’autre, Actu sens pressé, aux troisièmes secondaires. Elles viennent clore le cycle des observations et, partant, celui des propositions ; désormais, il existe au moins une proposition par niveau.